Félix LABISSE

Textes

Description ultra-télégraphique

de la peinture de Labisse

 

L’Objet - La Femme - Le Paysage - Les Seins - Le Diable Chauchepoulet - Les Briques - Les Lionnes - La Figue - Les Fesses - Le Curé d’Ars - Les Cailloux - Les Pierres - La Foudre - Les Pierres de Foudre - L’Objet - L’Os - Andromède - La Rose - Urbain Grandier - Le Rose-Pleurs - Les Cavales - L’Objet - Les Monts de Vénus - L’Horizon - Les Yeux - Le Bleu Céleste - Le Sigillum Diaboli - Le Chat à neuf Queues - La langue de Pivert - La Confeoratio - L’Objet - Le Diable Verdelet - La Flèche - Chodorlhanor - La Rose de Tyr - Les Cuisses - Apollonius de Tyane - L’Objet - Le Tejbo - L’Or Potable - La Main - Hermogène - Le Sang - Les Exorcismes - Le Diable Belle-Queue - La Mère des Ténèbres - Le Jaune de Mars - Exu - Les Pucelles Vénimeuses - Le Balane - L’Oeuf - La Clef - La Serrure - Le Vert de Lune - Le Sujet - Simon le Magicien - La Croix de Migne - L’Objet - Bernadette Soubirou - Le Noir de Bougie - Le Chanoine Docre - Le Blanc de Titane - Le Chevalier de la Barre - Le Feu - Le Dragon Rouge - La Poule Noire - L’Eau - Maria d’Apparecida - L’Objet - L’Amour - L’Objet d’Amour - Les Amours - Clodie, Etoile de Miel - Les Nuages - Le Diable Sarcueil - D.A.F. de Sade - La Verge Foudroyante - Gilles de Rais - L’Ange Exterminateur - Le Monstre Chapalu - Le Vieillard des Pyramides - Les Equinoxes

 

et enfin

 

SANCTUS ALBERTUS MAGNUS

 

Jao Agostinho Santos Santos de Belem, 1959.  

Tous droits réservés © Myb 2010